Le cours avancé et le planning de l’otoforum 2016

Comme à chaque édition, la neuvième session de l’otoforum qui se déroulera à Nantes les 2 et 3 décembre prochain sera précédée d’un cours avancé d’otologie réparti sur les journées du 30 novembre et du 1er décembre 2016.

Les inscriptions sont ouvertes aux médecins, chercheurs, industriels, mais également aux internes, résidents et paramédicaux. Un tarif préférentiel était appliqué pour les inscriptions effectuées avant le 5 octobre 2016.

fotolia_63063630_subscription_xxl-4800x3264Les deux journées commenceront par 3 lectures de 30 minutes chacune.

Ainsi, le 2 décembre, Loïs Bonne ouvrira le congrès sur le thème du mal de mer et de son traitement. Il sera suivi par Christian Chabbert dont la lecture porte sur la physiopathologie vestibulaire et la quête des mécanismes et marqueurs. La 3e et dernière lecture de la journée dont le sujet est la mise au point sur la nouvelle classification des malformations de l’oreille interne sera présentée par Frédérique Dubrulle.

Le lendemain, la 1ère lecture de jean-Philippe Guyot concernera le développement de l’implant vestibulaire et son impact sur l’approche du patient vertigineux. C’est Rudolf Häusler qui animera la seconde lecture dont l’objet est la chirurgie des vertiges. Enfin, la 3e lecture intitulée “Advancing Technology – some UK perspectives” sera présentée par Gérard O’Donoghue.

Chaque jour, des ateliers seront animés sur des thèmes variés réparties sur 3 salles et un amphithéâtre. En outre, 5 symposiums seront organisés :

  • le 2 décembre : le symposium Cochlear à 10H30, le symposium Vibrant Med-El à 11H30 et le symposium Advanced Bionics à 16H00
  • le 3 décembre : le symposium Oticon Medical à 10H30 et le symposium Audika à 14H00

Les participants souhaitant faire une communication étaient invités à communiquer leur résumé d’une longueur maximale de 500 mots avant le 15 octobre 2016 et comportant une introduction, les objectifs, la méthode utilisée, les résultats ainsi qu’une conclusion.

Comme de coutume, le congrès organise un dîner le premier soir.